Montgeron au Musée de l’Orangerie

Jusqu’au 11 juillet 2022, le Musée de l’Orangerie, dans le jardin des Tuileries à Paris, présente une exposition Le décor impressionniste montrant au public des œuvres décoratives des maîtres du mouvement.

Claude Monet, à l’honneur dans ce musée qui présente depuis leur création ses célèbres Nymphéas, y a la part belle, et avec lui, son histoire commune avec Montgeron.

On y découvre ainsi un panneau décoratif, dit aussi Le Déjeuner, datant de 1873, représentant une table de repas dans un jardin à Argenteuil. L’exposition lui attribue un rôle particulier car il pourrait s’agir du tableau qui a attiré l’œil d’Ernest Hoschedé, alors propriétaire du château de Rottembourg. C’est ainsi qu’il lui aurait commandé quatre célèbres grands panneaux décoratifs : Les Dindons, habituellement au musée d’Orsay mais exceptionnellement présentée à l’Orangerie, La Chasse, qui appartient à une collection privée, ainsi que le Coin de jardin à Montgeron et L’Etang à Montgeron, tous deux propriétés de l’état Russe, exposés jusqu’en début d’année à la Fondation Vuitton dans le cadre de la collection Morozov. Ce ne sont donc pas ces deux dernières toiles mais des études, Les Dahlias et La Mare à Montgeron, qui sont présentées à l’Orangerie. Plus petites, elles retranscrivent pourtant parfaitement l’ambiance des œuvres maîtresses, à quelques détails près que le visiteur curieux cherchera à relever.

Enfin, une autre curiosité de cette exposition, un film court présente dans une reconstitution en 3D très réaliste les emplacements supposés de ces quatre toiles dans le salon du château de Rottembourg. Ces vues permettent de mieux comprendre l’ambition d’Ernest Hoschedé même s’il est probable qu’il n’ait pas pu profiter de ce décor ayant fait faillite deux ans après l’avoir commandé.

Musée de l'Orangerie, Jardin Tuileries, Paris, France

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×